IISF
RèglementsCharteDonPartenairesLiens utilesCoordonnées
Accueil English
IISF  
AccueilCommuniquésÉquipeAdhérerParrainageBénévolesCalendrierEntentesAlbum photos
IISF
 
 
 
 

Communiqués

     
 
17 mai 2012

Santé globale

Micheline Healy-membre IISF-NWB
Unite for Sight -Conférence annuelle

COMPTE-RENDU DE LA 9e  CONFÉRENCE ANNUELLE DE « UNITE FOR SIGHT »

Les 21 et 22 avril dernier se tenait à l’Université de Yale au Connecticut une conférence internationale sur le concept de Santé globale et sur les innovations applicables dans ce domaine.  « Unite for Sight » est  un organisme sans but lucratif  dont l’objectif principal est de rendre accessible les soins de santé pour tous à l’échelle planétaire. Plus de  2200 participants dont environ 300 conférenciers provenant de 50 pays de tous les continents se sont  réunis dans le but d’échanger sur les pratiques les plus efficaces et prometteuses pour améliorer la santé publique et le développement international.

Les conférenciers en provenance du monde universitaire ont présentés les résultats de leurs recherches expérimentales pour l’implantation de nouveaux procédés dans différents domaines de la santé. Ces innovations visent à éliminer ou réduire  l’impact des barrières  qui font obstacle à l’accession aux soins de santé en particulier dans les pays en voie de développement : manque de personnel compétent, problèmes de transport, faible revenu,  etc.

Les thèmes abordés ont été très diversifiés puisqu’on parle de santé globale. Les multiples présentations  ont varié entre 10 minutes et une heure et demie chacune. Un volet important était réservé pour le champ spécifique de « Unite For Sight » soit la santé oculaire, mais les idées en place peuvent être appliquées pour l’établissement de d’autres types de cliniques.  Il a de plus été question d’éducation, de l’eau potable, des maladies chroniques ou infectieuses,  de santé environnementale, des technologies de la communication ainsi que des médias sociaux, de financement, d’art, d’entreprenariat, de santé maternelle,  des modèles  de soins de santé basés sur la communauté et bien sûr de planification familiale, ce qui est mon principal champ d’intérêt dans le domaine de la santé globale.

 Mon intérêt pour la planification familiale provient de mes préoccupations pour la sauvegarde de l’environnement et la lutte contre la pollution.  Présentement, la croissance démographique incontrôlée est une menace capitale pour tous les écosystèmes de la Planète. Les naissances non désirées sont la cause directe ou indirecte de la majorité des problèmes qui affligent plusieurs sociétés : enfants abandonnés ou exploités, pauvreté, criminalité, dégradation de l’environnement,  etc. Pour assurer l’avenir de l’humanité, une des conditions essentielles est que les femmes de toutes les origines puissent avoir la pleine maîtrise de leur fertilité et de leur corps.

C’est essentiellement ce qui est ressorti de la présentation  donnée par Dr Joe Speidel,  professeur en obstétrique à l’université de Californie  à San Francisco et administrateur de  IPAS et de plusieurs autres organisations qui sont des leaders mondiaux dans le domaine de la Santé reproductive.

L’aspect le plus important que j’ai retenu de cette conférence quand on pense à apporter des changements positifs durables dans le domaine de la santé, c’est l’aspect communautaire et multidisciplinaire. Un très bon exemple de cette implication a été donné par Annette Cycon co-fondatrice  de « Motherwoman inc. ». Le titre de sa présentation parle de lui-même : « Creating a self-funding Women’s and girl’s health education program in Guatemala ». Il s’agit d’un programme appelé CHICA, qui se finance avec les activités de la communauté et dont l’objectif est d’améliorer la santé globale des personnes vivant dans cette communauté.  C’est un programme de six semaines et à la fin de cette période, la communauté qui a été visitée a en main plusieurs outils pour se prendre en charge et apporter des actions concrètes au niveau des déterminants de la santé. Un volet important de ce programme est consacré à la santé sexuelle et reproductive.

Un autre aspect fort intéressant de cette conférence a été la mise en place de moyens pour faciliter le réseautage entre les participants. En s’inscrivant à la conférence, il était possible d’inscrire son profil sur le site web de l’événement  et de contacter d’autres personnes avec des intérêts communs ou complémentaires ce qui m’a été très utile.

Je recommande fortement cette conférence à tout intervenant intéressé par l’objectif d’améliorer les conditions d’accès à la santé pour les populations à risque ou défavorisées.

Micheline Healy, B.Sc.

 



 
© Infirmières et Infirmiers Sans Frontières (IISF) / Nurses Without Borders (NWB) - Tous droits réservés
Plan du site
 
     
     
info@iisf.ca